LES INDICES BOURSIERS SOCIALEMENT RESPONSABLES (ISR) SURPERFORMENT CES CINQ DERNIERES ANNEES

Selon les recherches du département Global Asset Management (GAM) de l’UBS, ces cinq dernières années, les fonds indiciels cotés (ETF) en valeurs socialement responsables (ISR) ont surperformé les indices de référence.

La surperformance était claire pour l’indice MSCI mondial, pour les trackers d’Amérique du Nord, du Pacifique, d’Europe et du Moyen-Orient, UK IMI, sur les marchés émergents et les indices ISR du Japon, a déclaré la banque.

En raison de leur faible exposition aux matières premières et au pétrole, les indices ISR ont réalisé de bons résultats ces derniers temps. Mais les chiffres du Global Asset Management de l’UBS indiquent que la surperformance a été claire sur cinq ans, bien avant que les prix des matières premières et les préoccupations en matière de ralentissement en Chine n’impactent les actions.

Dès décembre 2015, les indices MSCI Europe et Middle East SRI ont produit les rendements les plus élevés sur l’indice « parent », restituant 10,2 % contre 7,4 % pour l’indice principal.

Depuis septembre 2007, plus longue période pour tous les indices, les indices ISR mondiaux, du Pacifique et du Japon ont surperformé leurs indices « parents ».

Seulement en Amérique du Nord, l’indice n’a pas surperformé son ISR équivalent. Par contre, le Global Asset Management de l’UBS a récemment commencé à suivre l’ISR des États-Unis, car la majorité du marché canadien, représentant 6 à 7 % de l’indice continental, est entraîné par le pétrole et les matières premières.

Andrew Walsh, directeur des ventes UK ETF Sales de Global Asset Management de l’UBS, a déclaré : « Le message clé est qu’aujourd’hui, contrairement aux perceptions historiques, vous pouvez détenir un fonds ISR et surperformer l’indice « parent ». Cela ne doit pas peser sur votre performance ».

Les indices MSCI ISR excluent les sociétés ayant des activités controversées liées aux armes, à l’alcool, au jeu, à l’énergie nucléaire, au tabac, aux divertissements pour adultes et aux organismes génétiquement modifiés.

Seulement environ un quart des sociétés sur les indices traditionnels sont éligibles pour être incluses dans leurs homologues ISR, les rendements significatifs sont tributaires des profits d’une sélection bien plus petite d’entreprises.

Walsh a déclaré : « Les fonds indiciels ISR excluent 75 % de l’indice pondéré de capitalisation boursière standard. Ils prennent donc, de fait, une décision active pour exclure des sociétés dans le secteur du tabac, des producteurs d’alcool et de la défense.

Si ces sociétés avaient une forte incidence sur le marché, un investisseur dans un fonds indiciel ISR s’attendrait naturellement à voir une certaine sous-performance.

Cependant, les données récentes montrent clairement ces dernières années que les indices ISR ont généralement surperformé les indices « parents » du marché pondéré standard ».

 

Source en anglais: http://www.ftadviser.com/2016/01/29/investments/etfs-and-trackers/sri-indices-outperform-over-past-five-years-fqnTEfI0ueUwv6ZClv44EP/article.html

You may also like

Leave a comment